Article posté le lundi 9 janvier 2017

Les métiers du bâtiment et l’amour

Vous êtes  entrepreneur  dans le secteur du bâtiment ? Alors, peut-être rêvez-vous d’une journée qui fasse 48 h et non 24 ? Une journée où,  pour une fois, vous pourriez gérer les imprévus, vous pourriez contenter les clients qui vous appellent pour l’une ou l’autre question urgente.  Pas toujours facile de naviguer entre le respect des délais, les devis à remettre et la gestion des finances. La pression est souvent au rendez-vous.

Le soir, lorsque vous rentrez chez vous, vous sentez que la fatigue physique est là. Vous aspirez à un repos bien mérité dans un cadre de vie  paisible et accueillant auprès d’une compagne souriante. Et, c’est là parfois que ça coince : vous retrouvez une partenaire tout aussi stressée que vous après sa journée de travail. Elle gère comme elle peut les enfants et l’intendance de la maison.

Alors, bien sûr qu’intellectuellement, vous comprenez que votre femme soit, elle aussi, fatiguée, débordée. Bien sûr que vous êtes prêt à donner un coup de main, à participer aux besoins du ménage. Mais au plus profond de vous, dans les tripes, il y a une part qui se dit : « J’ai assuré, j’ai fait mon boulot d’homme. A son tour de jouer maintenant ! »

Et  souvent, c’est là que les choses commencent à coincer. En effet, deux visions du monde s’affrontent. La vision de l’homme, souvent plus traditionnelle, qui estime que son rôle premier est subvenir aux besoins matériels du ménage et la vision de la femme actuelle qui attend généralement autre chose. Dans la plupart des cas, elle exerce un métier. Ce travail est important pour elle car il lui donne une autonomie financière mais  est aussi une source de valorisation personnelle. Dès lors, elle attend de son homme davantage un soutien affectif, une écoute, une présence qu’un soutien matériel ou économique.

L’indépendant dans le domaine de la construction passe généralement  ses journées dans un environnement typiquement masculin. C’est un monde souvent rude, pragmatique et carré. Les conversations tournent volontiers autour de  sujets pratiques ou alors on se lance des bonnes blagues ! Les sujets plus intimes sont rarement abordés, on est pudique dans le bâtiment !  De retour chez lui,  il entre dans un autre univers un peu mystérieux, celui du féminin. La femme a envie d’échanger, de communiquer, de passer ensemble des moments de qualité. Ce n’est pas toujours le domaine dans lequel le travailleur du bâtiment se sent le plus à l’aise ! Il préfère les sujets plus terre à terre ou est parfois tellement fatigué le soir qu’il n’a qu’une envie, c’est d’être dans sa bulle.  La femme alors est déçue, elle peut devenir distante ou rentrer dans la critique et les reproches. L’homme à son tour se sent frustré ou insatisfait. Il ne se sent pas accueilli ni aimé et a alors tendance à se refermer. Cette attitude à son tour mécontente encore plus sa compagne et le cercle vicieux se met en route. La tension monte, l’atmosphère devient de plus en plus glaciale ou alors de plus en plus houleuse.  Les jours passent et cela devient de plus en plus difficile.

Comment sortir de cette impasse ? Comment retrouver l’amour et la complicité des premiers temps? Le couple ne « s’entend » plus. Si on prend  le mot au sens littéral du terme, cela signifie que les partenaires n’arrivent plus à s’écouter ni à se comprendre. Il est donc prioritaire de restaurer la communication au sein du couple. Une deuxième piste peut être explorée : il s’agit de réapprendre à créer des moments de bonheur à deux. En effet, pris dans le tourbillon de ses obligations et du quotidien, le couple a une fâcheuse tendance à s’oublier.

Apprendre à mieux communiquer, c’est tout d’abord apprendre à mieux écouter le partenaire qui  se trouve en face de nous. Qu’est-ce qui se cache derrière son mutisme, ses récriminations ou ses absences ? Qu’est-ce qu’il essaie de nous faire comprendre ? Quelle est la souffrance qui l’habite ? Quelles blessures vit-il dans le quotidien du couple ? Mais aussi quels sont ses rêves pour notre couple, comment  et à quel moment se sent-il pleinement aimé ?

 

Mieux communiquer, c’est aussi apprendre à  mieux exprimer nos besoins, que ceux-ci soient  affectifs ou d’ordre pratique. Le travailleur du bâtiment est souvent un grand sensible. Il voit généralement son couple comme un lieu privilégié pour donner et recevoir de l’affection. Mais souvent il ne sait pas trop comment faire pour montrer ses sentiments. La femme,  de son côté,  a tendance à avoir du mal à exprimer ses besoins. Elle pense que, si son compagnon l’aime, il doit connaître ce qui lui ferait plaisir sans qu’elle ait à le nommer. Erreur ! C’est en faisant chacun des demandes claires à notre conjoint que celui-ci peut comprendre comment nous désirons être aimé.

 

Vivre ensemble des moments de qualité

Il est essentiel aussi de reprendre les rênes de notre couple en choisissant de prendre du bon temps à deux. Depuis combien de temps n’avons-nous plus flâné main dans la main, insouciants et simplement heureux d’être ensemble ? Vite à nos agendas ! Prévoyons un moment, un quart d’heure, une soirée, une journée pour nous retrouver. Sortons de la routine du quotidien ! Pour cela, il va peut-être falloir redéterminer nos priorités et  lâcher du lest par rapport à certaines choses…